Où est le plaisir de la déconsommation ?

La déconsommation consiste à virer du panier tout ce qui est inutile.
C’est à dire revenir aux produits de base et au plaisir tactile,
De les transformer nous-même en cuisinant de manière habile.

C’est si simple de se remettre à manger sainement
et de recommencer à vivre réellement :
« Il suffit de respecter la vie pour vivre pleinement ».

C’est un rejet total de la folie des corporations,
Qui voient en la nature un CA en constante progression
et dans le papillon un danger pour son profit et ses actions.

Ils se sont mis à tuer ce qu’ils nomment « peste » avec des pesticides,
Transformant les terres arables en terre acides,
Ils ont déclaré une guerre que nous voyons fratricide !

Ces comportements à l’encontre de NOTRE nature,
détermine assurément une forme de futur,
que nous annulons par des actions pures.

Cette corporation appartient au paradigme obsolète,
Que nous nous employons à faire disparaitre,
De nos vies, de nos maisons et de nos assiettes.

Par nos actions faites avec la plus grande justesse,
Qui tendent vers la vérité l’amour et la sagesse,
Faisons une réconciliation totale avec notre grande prêtresse.

Car elle est notre écosystème, notre vie et notre planète.
Elle est l’univers de tous les Sabbats que l’on fête.
Elle est notre mère, elle est Gaïa, elle est notre âme, c’est un fait !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *